Jeunes - Actualites

Des moyens accrus pour une École des Jeunes en plein essor !
05 juin 2017

La direction du Royal Charleroi Sporting Club avait convié, parents, staffs et jeunes à une réunion de présentation de son École des Jeunes version 2017-2018, celle-ci s'est tenue dans l’Espace Business du Stade du Pays de Charleroi ce jeudi 1er juin.
 
Plus de 400 personnes avaient répondu présents !
 
Mehdi Bayat (administrateur délégué au RCSC), Raymond Hens (président de l'EDJ) et Alain Decuyper (directeur technique de l'EDJ) ont chacun, à leur tour, présenté les projets du club et les perspectives d'avenir pour un Sporting, bien décidé à faire grandir cet outil si précieux et remplit d'espoirs.
 
 
 
 
Mehdi Bayat : « L’avenir prouvera que notre méthode, notre volonté et les valeurs auxquelles nous adhérons nous permettront de faire grandir notre École des Jeunes. » 
 
« Lorsque nous avons repris le Sporting en septembre 2012, notre volonté était axée afin qu’il redevienne un Club prêt à assumer ses responsabilités dans sa région et dans sa Ville, une figure importante à laquelle les gens peuvent s’identifier. Notre but était d’avoir un Centre de Formation qui permet d’offrir des opportunités de type social ou économique dans la perspective de voir éclore quelques jeunes sur le plan professionnel.
Le travail a été long et pénible mais après 5 ans, on peut affirmer que le Sporting de Charleroi est redevenu un Club respecté en Belgique tant au niveau sportif que des projets mis en place.
Nous ne pouvions travailler simultanément sur deux fronts et nous sommes conscients que nous avons pris du retard dans le dossier de l’École des Jeunes. Une deuxième saison vient de se terminer sous la direction de Monsieur Decuyper et nous avons déjà évolué dans beaucoup de domaines. Le plus important était d’abord de disposer d’une structure, d’un système de fonctionnement afin de pouvoir gérer convenablement notre Centre de Formation dans le but qu’il devienne à moyen terme le plus important du Hainaut.
Même si l’on estime que nous sommes quasi les seuls à pouvoir prétendre à ce statut, nous ne pouvons pas nous reposer sur nos acquis. Au contraire, nous devons avoir cette volonté permanente de vouloir faire en sorte que notre École des Jeunes puisse progresser et grandir. Dans cette optique, la Direction du Sporting doit se donner le rôle d’apporter tout le soutien nécessaire à son Centre, au Directeur Sportif et aux formateurs afin que nos projets d’investissement, tant au niveau du Club que de sa structure professionnelle, se concentrent énormément sur l’École des Jeunes.
 
 
 
 
Dans notre plan 3-6-9, nous avons plus ou moins respecté nos prévisions quant à son système de fonctionnement et aux outils mis à sa disposition. À ce propos, nous en voulons pour seule preuve notre nouveau terrain synthétique sur le site de Marcinelle, un site que nous comptons développer avec conviction et qui nous permettra d’être en concurrence avec les grands Clubs formateurs du pays. Une concurrence qui ne doit pas nous faire peur car, finalement, ce n’est pas plus mal que de bons jeunes joueurs nous quittent dans le sens où nous pourrons faire des comparaisons, de voir s’ils ont bien choisi ou pas mais également dans le fait que nous serons amenés à travailler encore plus afin qu’ils regrettent un jour d’être partis.
La ligne de conduite que nous avons adoptée nous offre de réelles perspectives de formation et nous allons massivement investir dans ce domaine pour améliorer les structures du site de Marcinelle appelées à offrir des opportunités d’un vrai projet sportif.
Nous voulons nous concentrer aussi sur le projet de nous occuper d’enfants très tôt afin de les accompagner le plus loin possible avec toutes les contraintes qu’exige un Centre de Formation élitiste et que de futurs joueurs professionnels en proviennent. Par ailleurs, nous avons finalisé un accord avec la Ville de Charleroi pour l’expansion de notre site et qu’il devienne non seulement un outil de travail important mais également l’accompagnement pédagogique et psychologique idéal au parcours de tous nos gamins afin qu’ils adhèrent aux valeurs que nous défendons et que nous véhiculons au travers de notre Club, des valeurs qui nous permettent de nous différencier par rapport aux autres grâce à notre détermination et à notre exigence. N’oublions pas d’où nous venons mais nous sommes persuadés que l’avenir prouvera que notre méthode, notre volonté et les valeurs auxquelles nous adhérons nous permettront de faire grandir notre École des Jeunes.
Le plus important, c’est d’être engagé, de croire et de travailler et même si nous commettons des erreurs, du moment que cette volonté et cet engagement sont présents, nous sommes certains d’aboutir à un résultat positif. »
 
 
 
 
Alain Decuyper : « Dans le foot élite, la concurrence s’annonce de plus en plus rude.  Nous devons avoir une mentalité de vainqueur et entretenir la culture de la gagne. »

« Nous sommes en train de construire et de reconstruire à la fois en adoptant une nouvelle philosophie avec de vrais moyens et une vraie volonté. Nous commençons à tracer notre route tout en nous inspirant de l’exemple de l’équipe A.
Pour l’année prochaine, nous sommes en Élites 1 A dans une compétition plus relevée que l’année précédente tout en tenant compte que les critères d’attribution de la licence deviendront de plus en plus stricts et de plus en plus exigeants.
Nous regroupons plus de 300 jeunes élites avec lesquels il convient d’avancer, de progresser et de développer leur talent dans une académie à la hauteur de leurs ambitions.
Nous devons également arriver à ce que les meilleurs talents soient chez nous en prônant une géolocalisation des joueurs. Notre organigramme reprend plus de 50 personnes dont 40 coaches mais nous sommes toujours à la recherche de personnes pour les cellules marketing/communication, réception/transport et de délégués.
 
En plus de notre magnifique terrain synthétique, nous pourrons disposer à l’avenir d’un site fermé avec un terrain rénové pour avril 2018, un autre couvert et un internat autonome. La salle de musculation sera déplacée dans l’ancienne piscine de Marcinelle et une salle de psychomotricité sera prévue également. En ce qui concerne la vision tactique du football prôné, celui-ci est axé sur un jeu construit, de possession, direct vers l’avant et en zone. Nous devons nous inspirer des tendances du jeu moderne.
Nous avons élaboré un plan de jeu d’une cinquantaine de pages avec des critères de fond et une ligne de conduite qui constituent une référence à partir de laquelle on peut travailler. En termes de bilan de cette année, nous essaierons d’éviter certains couacs qui se sont produits au niveau de la communication (tardive et imprécise), de la préparation des tournois (effectifs en sous-nombre), des calendriers (trop chers), du manque de délégués et d’équipements.
Pour notre de projet « Foot à 5 », 60 jeunes seront encadrés par 9 formateurs et nous avons accueilli pour la première fois 19 U6, c’est une première expérience du foot et la porte est ouverte à tout enfant qui souhaite commencer son apprentissage. L’année prochaine, nous aurons un coordinateur de foot à 5, bien nécessaire dans l’animation de cette structure. Un autre axe est celui de la post-formation, nous avons créé le « pôle espoir » qui consiste, suivant les évaluations des entraîneurs, à établir une liste de 15 à 20 joueurs qui nous paraissent d’un niveau supérieur à l’instant où ils sont évalués.
Pour améliorer cette infrastructure, un T 3 va être engagé et il sera attaché au staff de l’équipe première. Ce T 3 sera également entraîneur des U 21 et sera la personne idéale pour l’intégration de joueurs susceptibles d’incorporer le noyau A. D’autre part, nous corrigerons le manque d’espace dans le domaine de l’individualisation de l’enfant afin qu’il puisse mieux gérer son autonomie dans son apprentissage. Les critères d’évaluation seront repensés et un horaire fixe pour les entraînements sera défini à partir de septembre.
Nous tâcherons également de veiller à l’équilibre foot/école et de renforcer les contacts avec les établissements scolaires afin de guider, d’encourager et de recadrer l’enfant dans sa réussite scolaire. À ce sujet, une « classe études » est en projet afin que l’enfant puisse étudier dans un local surveillé avant son entraînement. Tout en soulignant que nous avons reçu 2200 demandes de test, nous nous sommes fixés des enjeux de compétition, d’attitude et d’identité car nous voulons travailler dans la durée, la fidélité, la confiance et la conviction à défendre les couleurs du Sporting de Charleroi.
 
Dans le foot élite, la concurrence s’annonce de plus en plus rude et ce qu’il est important de savoir, c’est que désormais, le temps de jeu correspondra à l’évolution de l’enfant et de son niveau d’aptitude et d’engagement aux entraînements. Nous devons aussi avoir une mentalité de vainqueur, entretenir une culture de la gagne. En élite, il faut du talent et des performances et pour développer le talent, il faut veiller à la manière dont l’enfant se comporte, à sa préparation, à sa récupération, à son alimentation et à la façon dont il gère ses émotions. 
 
 
Les parents ont également leur rôle à jouer car il y a parfois trop de projections, trop d’exigences pour une réussite immédiate de leur enfant dont l’équilibre peut s’en trouver menacé. Les rumeurs infondées doivent être évitées, il faut essayer d’être dans une mentalité constructive et, à cette fin, nous organiserons des réunions avec les parents, par catégorie, deux fois sur l’année en dehors des périodes d’évaluation.
Par ailleurs, nous accueillerons un coordinateur au niveau des préparateurs physiques, nous pourrons toujours compter sur notre préparateur mental et un vidéo-analyste est attendu. Nous améliorerons la cellule du scouting tout en délimitant les espaces de recrutement sur quatre zones et nous aurons ainsi une nouvelle équipe de responsables. Un deuxième kiné sera également disponible pour administrer des soins et un coup d’accélérateur sera donné dans le domaine de la diététique du sport. À partir de septembre, l’académie de gardiens sera désormais accessible aux plus petits.
Dorénavant, un huis clos strict sera décrété afin que les entraînements puissent se dérouler dans un climat de sérénité. Nous essaierons aussi de délocaliser le centre d’entraînement une fois par semaine vers Bruxelles, Mons ou Namur.
Enfin, nous créerons une académie de renforcement technique qui se tiendra le dimanche à partir du mois de septembre et nous allons aussi instaurer une structure d’accueil pour les enfants concernés par les trop longs déplacements entre la fermeture de l’internat et le jour du match. »
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Retour

zebra talent

Demande de test


rencontre

Prochaine rencontre
samedi 21 octobre 2017 à 18h00
Dernière rencontre
2 : 2
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
Club Bruges KV
27
2.
Royal Charleroi Sporting Club
21
3.
Antwerp FC
19
4.
Royal Excel Mouscron
18
5.
Royal Sporting Club Anderlecht
18

Voir le classement

Partenaires

  • 777.be
  • Pro imus
  • QNT
  • Hungaria
  • AG insurance
  • Adeps
  • select