E-sport - Actualites

MIA 2018 : le RCSC 2ème du League of Legends !
21 mars 2018

Ce dernier samedi 17 mars, dans le prestigieux Palais 5 du Heysel qui a accueilli le salon « Made In Asia », en association avec la LouvardGame à l’origine de l’organisation du tournoi, l’équipe e-sport du Sporting de Charleroi a participé à un League of Legends qu’elle a âprement disputé, dans l’optique d’une qualification pour la grande finale du Circus E-Sport Tour qui aura lieu fin 2018, début 2019 au Grand Casino de Namur.

C’est une deuxième place un peu frustrante – mais un prize money, quand même, de 300 € – qui attendait le Sporting de Charleroi au bout de cette compétition qui a procuré de précieux enseignements susceptibles d’améliorer et de perfectionner l’implication du RCSC dans le domaine de l’e-sport.

Maxime « Bench » Bertholet, Capitaine de l’équipe du RCSC : « À l’avenir, nous essaierons de ne plus nous présenter avec une mentalité d’invincibles, que rien de fâcheux ne peut nous arriver ! »

« La première manche a été assez rude parce que nous avons eu quelques problèmes de communication, faute de matériel.

Ensuite, pour la deuxième partie, on s’attendait à gagner de manière décisive. Ceci dit, l’équipe adverse nous a grandement surpris avec l’agressivité de ses joueurs, leur façon de créer un effet « boule de neige » dès qu’ils prenaient un petit avantage, ce qui nous a mis un peu la pression.

Ce n’était pas prévu, on a manqué d’un peu de préparation à ce niveau-là et nous le regrettons sincèrement.

À l’avenir, nous essaierons de ne plus nous présenter avec une mentalité d’invincibles, que rien de fâcheux ne peut nous arriver. Nous terminons à la seconde place et nous ne devons nous en prendre qu’à nous-mêmes.

Le fait de ramasser une telle claque ne peut que bien nous servir pour nos futures échéances et puis, ne dit-on pas que l’on apprend de ses erreurs…

J’attends de mon équipe que l’on fasse le point en visualisant consciencieusement les parties en compagnie de notre Coach et d’analyser en détail ce que nous aurions pu faire de mieux.

Le plus important, c’est de ne plus réitérer nos erreurs, surtout lors de la « GA » – Gamers-Assembly – à Poitiers qui constituera notre prochain objectif. »

Sébastien « Wist » Conreur, Coach de l’équipe du RCSC : « Nous ne pouvons retirer que du positif de notre performance. »

"C’est dommage réellement de finir deuxièmes de ce tournoi, derrière le Spawn Charleroi. Maintenant, nous devons quand même retenir que nous avons réalisé un bon résultat, dans l’ensemble, tout en sachant que nous testions de nouvelles choses avant notre grand déplacement à la fin de ce mois.

Nous ne pouvons retirer que du positif de notre performance lors de cette compétition.

Le fait que notre équipe ait subi des remaniements nous conforte clairement dans nos choix ainsi que dans notre progression. Nous pouvons clairement faire le tri entre ce qui n’a pas bien fonctionné et ce que nous pouvons garder pour les semaines à venir.

Soit, notre objectif initial – qui était d’arriver en finale – est atteint. La prochaine étape, c’est la « Hello!Nexen » ce prochain week-end (Campus de l’EDHEC à Roubaix, ces 24 et 25 mars) et, ensuite, la « Gamers-Assembly » qui se déroulera du 31 mars au 2 avril 2018 au Parc des Expositions de Poitiers.

Philippe Bouillon, Manager e-sport du RCSC : « Notre participation à « Made In Asia » réaffirme l’implication du Sporting de Charleroi dans la pratique de l’e-sport. »

« Notre objectif premier était de ne pas finir derniers ! Très clairement, nous ne voulions pas être « les bons quatrièmes » au terme de ce concours.

Je crois pouvoir dire que la mission a été remplie à 100 % en clôturant cette édition à la seconde position.

Bien sûr, nous aurions bien voulu nous imposer pour cette première de « Made In Asia » en Belgique, une fabuleuse compétition qui a bénéficié d’une ambiance et d’un public extraordinaires.

Il est légitime que l’on soit un peu déçu mais nous devons être fiers de notre résultat.

Notre participation à cette « Made In Asia », en présence d’une scène pareille, dans un salon qui a drainé 90.000 personnes, ne peut avoir que d’énormes répercussions positives sur la visibilité du Sporting de Charleroi et réaffirme désormais son implication, son approche professionnelle et son affranchissement dans la pratique de l’e-sport ».


 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
dimanche 29 avril 2018 à 18h00
Dernière rencontre
2 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
Club Bruges KV
67
2.
Royal Sporting Club Anderlecht
55
3.
Royal Charleroi Sporting Club
51
4.
KAA La Gantoise
50
5.
K.R.C Genk
44

Voir le classement

Partenaires

  • 777.be
  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • MURPROTECT
  • Hungaria
  • LaM.U
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • AG insurance
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • SD rorx
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Fun radio
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • Wallonia.be
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Super grande boucherie