E-sport - Actualites

FIFA 2018 : les 4 finalistes sont connus !
16 mars 2018

Le suspense était à son comble en ce dimanche 11 mars 2018 où les Business Seats du Sporting de Charleroi accueillaient les finalistes appelés à se départager afin de pouvoir figurer parmi les 4 prétendants au titre de représentant e-sport du Sporting de Charleroi dans la perspective de FIFA 2018.

Sans plus attendre, découvrons-les chacun à leur tour, avec le partage de leurs témoignages et leurs objectifs tout en terminant avec les confidences de Philippe Bouillon, Manager e-sport RCSC, et Walter Chardon, Directeur Commercial du RCSC.

Anthony Lange : « Le titre de représentant FIFA du Sporting serait un aboutissement à mes espoirs. »

« Personnellement, la journée a vraiment été positive et tout s’est très bien passé. Je suis heureux de figurer parmi les quatre prétendants au titre de représentant FIFA du Sporting de Charleroi.

Je suis originaire de Ransart et, malgré que je ne sois pas à fond dans le football, je m’intéresse aux résultats du Sporting et il m’arrive de regarder un de ses matches.

Mon objectif est d’obtenir la récompense suprême au terme de ces qualifications. Ce serait un aboutissement qui cadrerait tout à fait avec les espoirs que je nourrissais au moment où je me suis inscris.

Un long mois s’est écoulé entre le premier tour et cette dernière journée. Je suis très satisfait de mon parcours et on verra ce que le Club décidera. »

Jason De Villers :

"Je me sens prêt à honorer les couleurs du Sporting. C’est un stress qui ne peut être que bénéfique à ma motivation."

« Je suis très content d’être parvenu à me qualifier. Cela aurait été dommage de ne pas passer ce cap après tous ces efforts fournis. Je pense avoir mes chances de gagner le titre et je me sens prêt à honorer les couleurs du Club.

Dès le début de la compétition, je me suis investi très sérieusement et j’ai tâché de garder la même ligne de conduite au gré des qualifications.

Je viens de la Capitale et je continue des études à l’Université Libre de Bruxelles. Quand j’ai vu les résultats du Sporting au cours de cette saison, je me suis dit que cela valait la peine de participer à ce grand concours afin de le représenter dignement.

J’ai envie de percer dans le domaine de l’e-sport mais je préfère garder les pieds sur terre car, pour l’instant, je n’ai rien. Et si ça ne devait pas se concrétiser, j’aurais toujours quand même mon cursus pour me concentrer sur d’autres objectifs.

J’attends l’entretien avec les dirigeants avec impatience, un peu de stress aussi mais celui-ci ne peut être que bénéfique pour ma motivation. »

Ludovik Albert : « Au départ, je ne pensais pas atteindre le dernier carré car la concurrence était relevée. »

« Pour ma part, cette journée du 11 mars a été parfaite, nonobstant le fait que Jason m’ait évincé du Winner Bracket en quart de finale. Je suis retombé dans le pot des « looser bracket » et j’ai joué un compétiteur qui avait éliminé « Rego » (Ndlr Anthony Rochetti). Je menais 3-0 et il a réussi à revenir à 4-3. Il a égalisé à 4 partout. Je parviens à remporter la manche suivante 2-1 au bout d’une partie très disputée.

Ensuite, j’ai été confronté à Anthony pour les 3ème et 4ème places. Je n’étais vraiment pas dans mon match, j’ai très mal joué et j’ai été logiquement battu. Il n’empêche que je retire beaucoup de satisfactions de cette journée.

Au départ, je ne pensais pas à atteindre le dernier carré. Mon souhait était de jouer le mieux possible car la compétition regorgeait de joueurs – surtout les pros – plus expérimentés que moi.

Quand je réalise que je suis dans les quatre derniers finalistes, je mesure la qualité de ma performance sur la globalité.

Je suis de Châtelineau et je fais mes études à la Haute École. Celles-ci m’accaparent beaucoup de temps et j’essaie, le plus possible, de suivre la fantastique saison du Sporting. »

Matthias Rousselet : « C’est tout simplement énorme ce qui m’arrive… Je n’espérais pas terminer premier ! »

« C’est assez impressionnant et inespéré d’avoir terminé premier des quatre prétendants au titre. Je ne pensais pas aller si loin en rapport avec mon niveau, tout juste m’estimais-je capable d’atteindre la demi-finale. D’autant plus que j’avais affaire à forte partie. C’est tout simplement énorme ce qui m’arrive.

Je suis de Jumet et je viens quelquefois voir le Sporting. C’est toujours un plaisir de venir assister à un match au Mambourg.

Je suis issu de la deuxième qualification de février. Mon ambition est d’être choisi pour représenter le Club, si cela ne devait pas être le cas, ce ne serait pas grave.

En tout cas, je sais que ce ne serait pas à cause de mes qualités… Je suis encore fort jeune, je vais seulement sur mes 15 ans ! Mais battre un Pro, déjà que c’est loin d’être évident… Vraiment, je ne réalise pas encore !

Je comprendrais que je ne sois finalement pas retenu, étant donné mon jeune âge… Mais cela ne m’empêcherait pas de continuer à supporter le Sporting de Charleroi ! »

Philippe Bouillon :

« Certains compétiteurs se sont révélés être des e-sportifs très doués et certainement très prometteurs ! »

« Mes impressions sont très bonnes et très positives au sujet de ce tournoi qui vient de s’achever. J’ai été très agréablement surpris de plusieurs manières, tout d’abord par le niveau affiché non seulement durant toutes les phases du tournoi mais aussi surtout lors de cette finale et, ensuite, parce que les favoris ne se sont pas tous qualifiés. Ces surprises font le charme de cette compétition.

Tout en ne dévoilant pas leurs noms par respect pour tous les participants, j’avais déjà ma petite idée sur l’émergence de quelques-uns des heureux élus.

Par contre, certains – qui se sont révélés être des e-sportifs très doués et certainement très prometteurs – ne figuraient pas dans les candidats auxquels j’avais pensé initialement.

Très prochainement, je participerai à un entretien au cours duquel un gros debriefing se tiendra en compagnie de Mehdi Bayat, Walter Chardon et Pierre-Yves Hendrickx. À partir de cette réunion, on pourra programmer les interviews avec tout le staff de Direction et moi-même. Enfin, Mehdi Bayat aura, entre autres, l’occasion de pouvoir élire le e-sportif du Sporting de Charleroi. »

Walter Chardon :

« Le représentant du Sporting de Charleroi sur la scène de l’e-sport FIFA 2018

devra correspondre à la philosophie du Club »

« Il a fallu quand même quatre phases de préqualification pour dire de connaître, au final, les 32 concurrents qui pouvaient espérer représenter le Club.

Maintenant, des quatre finalistes qui sont parvenus à s’extraire, sera désigné l’e-sportif appelé officiellement à représenter le Sporting de Charleroi à la grande épreuve de FIFA 2018. Nous en sommes très fiers et nous ne pouvons que remercier et louanger Philippe Bouillon pour cette brillante organisation.

Cette finale a récolté un franc succès et a pu compter sur l’attrait d’un nombreux public. Encore une fois, nous nous en félicitons et cet engouement est une nouvelle preuve que nous avons pris le bon wagon dans le domaine de l’e-sport.

Notre grande satisfaction réside également dans le fait qu’il y ait trois finalistes provenant de la région de Charleroi et cela montre que bon nombre de Carolos s’intéressent à la pratique de l’e-sport.

Le sport électronique est en plein développement, prend des proportions de plus en plus importantes et le Sporting de Charleroi s’inscrit dans l’évolution et la reconnaissance de cette pratique.

L’étape ultime, bien sûr, consistera à sélectionner – après mûre réflexion avec Mehdi Bayat –, le bon profil en adéquation avec la philosophie du Club. « Ambition, passion, émotion », tels devront être les leitmotivs – similaires au slogan et aux valeurs fondamentales du Club – que le futur représentant du Sporting de Charleroi se devra de véhiculer sur la scène e-sport FIFA 2018. C’est très important pour la crédibilité de l’investissement du Sporting dans cette activité. Le représentant sera désigné d’ici quinze jours à trois semaines au plus tard. »

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
dimanche 29 juillet 2018 à 18h00
Dernière rencontre
0 : 0
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
Club Bruges KV
67
2.
Royal Sporting Club Anderlecht
55
3.
Royal Charleroi Sporting Club
51
4.
KAA La Gantoise
50
5.
K.R.C Genk
44

Voir le classement

Partenaires

  • 777.be
  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • AG insurance
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • SD rorx
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Fun radio
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • Wallonia.be
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Super grande boucherie