E-sport - Actualites

Retour sur la dernière journée qualificative du 25/02/2018.
03 mars 2018

Flash-back sur la dernière et très passionnante journée qualificative du 25 février 2018 – pour la désignation du joueur FIFA du RCSC – au cours de laquelle nous avons rencontré deux joueurs qualifiés, Benjamin Biernart et Sofiane Benchikh, avec qui nous nous sommes entretenus. Nous avons également fait le point avec Philippe Bouillon sur les attentes que suscite la grande finale du dimanche 11 mars.  

Benjamin Biernart : « Je veux clairement aller plus loin ! »

« L’organisation est vraiment super, tout s’est déroulé dans de parfaites conditions et on a même fini dans les temps. En ce qui concerne mes objectifs personnels, malgré ma qualification, je ne me contente pas de mes résultats actuels, je veux clairement aller plus loin et décrocher le contrat comme tous mes concurrents. Nous sommes tous là pour ça. Je ne serai satisfait que lorsque j’aurai atteint mon but.

Je suis intégré au Spawn eSport, cela fait trois ans que je participe à des tournois en Belgique et à l’étranger. J’étais déjà familiarisé avec ce type de tournoi, donc, je m’y suis très rapidement adapté. »

Sofiane Benchikh : « Mon objectif est de représenter le Sporting de Charleroi. »

« Je suis particulièrement heureux d’avoir obtenu cette qualification, c’était déjà un objectif de départ. Cela n’a pas été évident, les obstacles sont nombreux et, maintenant, toutes mes pensées sont focalisées sur le gain de ce tournoi afin de pouvoir représenter, l’année prochaine, le Sporting de Charleroi. Je sais d’avance que ce ne sera pas facile mais je suis très motivé et je compte y arriver.

J’ai déjà eu l’occasion de participer à de nombreux tournois sur Paris, notamment, les Championnats de France, les qualifications parisiennes auxquelles j’avais pris part il y a trois, quatre ans. Donc, j’ai l’expérience de ce genre d’événement malgré que j’eusse suspendu mes activités pendant quelque temps. La reprise s’est déroulée dans d’excellentes conditions, dans un cadre optimal.

Je ne peux que remercier les organisateurs de ce tournoi et le Sporting de Charleroi car ce tournoi s’est passé dans un très bon état d’esprit de fair-play. C’était vraiment très cool.

Je suis originaire de la région parisienne et j’ai été informé de ce tournoi via le site web du Sporting de Charleroi. Je m’intéresse au foot européen et, entre autres, au Championnat de Belgique. Dès que j’ai été au courant de ce tournoi, c’était l’opportunité pour moi de reprendre la compétition.

Je suis prêt pour la grande finale mais je vais continuer à m’entraîner car le niveau de cette journée m’a fait prendre conscience qu’il y a encore du chemin à parcourir ! »

Philippe Bouillon : « Par l’e-sport, le Sporting de Charleroi accroît sa renommée au-delà de nos frontières. »

« C’était la quatrième et dernière journée de qualification et, personnellement, ce n’était pas la plus facile car j’ai dû composer avec un état de forme quelque peu affaibli. Soit, le plus important, c’était de se soucier du bon déroulement de ces qualifications et j’ai été agréablement surpris. Je ne m’attendais vraiment pas aux noms des élus. Il ne faut pas prendre cette réaction comme une critique, que du contraire, c’est extrêmement positif.

Cela prouve que la scène FIFA bouge énormément et qu’il y a encore beaucoup de personnes que l’on ne connaît pas et qui ont un talent assez important dans cette discipline.

De plus, dans les qualifiés, nous avons à nouveau des Carolos et supporters du Club. Je pense donc qu’il y a de fortes chances que le Club soit représenté par un Carolo pure souche et certainement par l'un de ses plus fervents aficionados. Je ne peux que me réjouir face à cette perspective.

Les participants étrangers sont porteurs d’une donnée essentielle : le Sporting de Charleroi s’expatrie au-delà de nos frontières et cela indique que le projet e-sport du Club est plus que prometteur et attire de très nombreuses convoitises. On peut très facilement concevoir que, dans le futur, les couleurs du Sporting de Charleroi puissent être représentées à l’étranger non seulement à travers le football traditionnel – les formidables résultats du Sporting le laissent augurer – mais également par l’entremise de l’e-sport. Touts les atouts seront ainsi réunis pour accroître la renommée du Club !

Comme la grande finale se tiendra ce prochain 11 mars, le même jour que le match du Sporting à Courtrai, nous allons discuter avec la Direction pour l’organisation de la phase finale afin que tout le monde puisse être au courant de l’évolution de la rencontre et supporter nos couleurs. Je suppose que nous pourrons compter sur l’apport de plusieurs écrans pour la diffusion du match afin que la grande famille du Sporting soit réunie, même si nous ne serons pas au même endroit.

Nous attendons vraiment beaucoup de monde pour la grande finale, c’est important pour l’e-sport et pour le Club. Nous encourageons les gens à venir nombreux, à découvrir aussi ce qu'est l’e-sport à Charleroi. Les proches des finalistes seront, bien évidemment, les bienvenus pour leurs encouragements et nous serons très heureux de les accueillir car cette journée du 11 mars doit rester dans toutes les mémoires pour l’e-sport du Club et son impact au niveau national, tout simplement. J’espère que cette finale sera haute en couleurs et en rebondissements. »

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
dimanche 29 juillet 2018 à 18h00
Dernière rencontre
2 : 2
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
Club Bruges KV
67
2.
Royal Sporting Club Anderlecht
55
3.
Royal Charleroi Sporting Club
51
4.
KAA La Gantoise
50
5.
K.R.C Genk
44

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Fun radio
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • Wallonia.be
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Super grande boucherie
  • Trace intérim