E-sport - Actualites

Interviews de P. Bouillon et A. Colaux
02 mars 2018

Au cours du week-end « LouvardGame 3.1 » qui se tenait les 23, 24 et 25 février 2018, nous avons rencontré Philippe Bouillon, le très dynamique Manager de l’e-sport au Sporting de Charleroi ainsi qu’Amaury Colaux du Spawn Bar afin de recueillir leurs témoignages sur cet événement. 

Philippe Bouillon : « Tout est mis en œuvre pour bien mettre en valeur l’e-sport au Sporting de Charleroi. »

« Pour cette première journée de la troisième saison, nous avons, encore au programme, de gros tournois avec énormément de gains. Nous accueillons, à nouveau, des joueurs vedettes qui rehaussent l’événement de leur présence et tout se passe à merveille.

Dans les tournois proposés, le Counter Strike en constitue l’épreuve majeure car elle englobe déjà 160 joueurs, ce qui est considérable pour les tournois en Belgique. Nous en avons d’autres, différents, dont un de League of Legends qui se joue en ligne, ainsi que Hearthstone, Rocket League, Starcraft et, bien sûr, Fifa, étant donné que le Sporting s’est lancé dans cette discipline. Cela a été vraiment une très bonne initiative d’incorporer Fifa à notre propre événement afin d’essayer de regrouper tous les projets que le Sporting de Charleroi a tenu de lancer en même temps.

L’événement de ce week-end est une très bonne réussite par rapport au nombre des participants purs car on peut estimer la présence de 230 à 240 compétiteurs. C’est fabuleux pour nous et pour les tournois Wallons. Beaucoup de Français ont répondu positivement et parmi les Belges, nous avons beaucoup de joueurs de la partie Néerlandophone du pays, ce qui n’était pas le cas il y a encore quelques mois, voire quelques années d’ici. Des participants Anglais, Hollandais et d’autres nationalités se sont joints à nous, par contre, les compétiteurs Grecs n’ont pas eu la possibilité de venir.

Nous sommes très contents de constater que la LouvardGame draine autant de joueurs de différentes nationalités.

Le fait que le Sporting de Charleroi s’est lancé dans l’e-sport, qu’il accueille la LouvardGame et que les conditions s’avèrent excellentes, tout cela donne beaucoup de crédibilité au travail que j’essaie de fournir au quotidien au niveau du Sporting de Charleroi et, forcément, cela contribue, avec les médias, à bien mettre en valeur l’e-sport du Club.

Pour la compétition Fifa de ce dimanche 25 février, j’ai dû trier toutes les candidatures et j’ai réparti, pour ma part, les meilleurs joueurs sur plusieurs journées afin de ne pas avoir une journée « de la mort » où tous les meilleurs s’affronteraient. En tout cas, pour cette journée de dimanche, j’ai déjà quelques noms qui m’intéressent beaucoup – d’une manière générale, ils m’intéressent tous, de toute façon – et tous ceux qui ont été convoqués reçoivent leur chance. Toutefois, il y a des profils qui se dégagent plus que d’autres, ils sont quelques-uns et, donc, j’espère ne pas m’être trompé et que ceux-ci vont se qualifier pour la finale du 11 mars.

Prochainement, une réunion se tiendra avec Messieurs Bayat et Chardon pour connaître leur avis sur la continuité de cette expérience. J’imagine qu’il sera positif et, si l’expérience pourrait être encore satisfaisante, le prochain rendez-vous de la LouvardGame se tiendra aux environs du mois de mai. Mais pour cela, nous devrons attendre impérativement le calendrier des Play Off 1 et nous y adapter avant de fixer une date. »

Amaury Colaux, Gérant Spawn Bar :

« Le Sporting est l’un des pionniers et précurseurs dans l’exercice de l’e-sport ! »

« Notre implication, au niveau de la LouvardGame, consiste à apporter un petit peu d’animation et, alors qu’on s’était plus impliqué dans la mise à disposition de consoles et de jeux vidéo, nous avons décidé d’être plus dans le concept propre à la LouvardGame en venant avec un stand afin de diffuser le stream de la LouvardGame ainsi que d’autres éléments permettant aux joueurs de se détendre pendant leurs matches.

Nous avons la chance d’avoir un streamer de premier ordre dont le contenu de diffusion est de grande qualité et celui-ci aide grandement au confort des joueurs dans leur compétitivité, leur approche vis-à-vis de leurs coéquipiers dans la faculté de se défendre et de réagir dans certaines situations.

Ma première idée, de base, n’était pas d’apporter du stream à la LouvardGame. Elle était plutôt axée sur l’apport d’un tournoi fun ou de jeux de société. Nous nous sommes adaptés en fonction de ce qui était proposé.

Dans le milieu du gaming pur et dur, j’ai eu l’opportunité d’ouvrir le Spawn Bar (avenue de l’Europe, 58 à Charleroi) le 28 avril 2017 et, depuis, nous essayons de faire notre place et d’avoir un nom à Charleroi. Un peu comme la LouvardGame, nous sommes des enfants du pays.

Nous sommes clairement dans le renouveau de Charleroi en voulant développer quelque chose d’inédit car le public de Charleroi est très sensible à ce qui sort de l’ordinaire. Donc, proposer un Bar où l’on peut jouer à des jeux de société ou des jeux vidéo et se retrouver autour d’un verre, c’est très plaisant.

Le Sporting est, avec le Standard, Anderlecht – qui s’y sont lancés tout simplement – et Mouscron – dans une moindre mesure –, l’un des pionniers et précurseurs dans l’exercice de l’e-sport.

J’espère que les résultats actuels du Sporting entraîneront un gain d’intérêt pour l’e-sport de base et attireront le regard de personnalités politiques car c’est ce qui nous manque d’un point de vue fondamental et il n’y a pas encore de statut reconnu pour les joueurs.

Sur ce plan-là, en France, ils ont une longueur d’avance et le retard n’est pas si conséquent en Belgique. Il suffirait d’une impulsion politique car, aussi bien du côté des joueurs que de l’implication des Clubs, tout est réuni pour que l’e-sport progresse.

Personnellement, je suis heureux qu’un club comme le Sporting se soit lancé dans l’aventure de l’e-sport et j’espère que son investissement et son impact pourront être bénéfiques à la sensibilisation que cette discipline pourra générer auprès de la classe politique. »

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
samedi 22 septembre 2018 à 18h00
Dernière rencontre
0 : 0
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
8.
K Saint-Trond VV
10
9.
Cercle de Bruges KSV
9
10.
Royal Charleroi Sporting Club
7
11.
K.A.S. Eupen
7
12.
KV Courtrai
5

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups