Actualités

F. Mazzù : "Ce match revêt une importance particulière."
01 décembre 2018

"Rémy (Riou) n’est pas encore totalement rétabli. On voit ce qu’il y a de mieux, pour lui, si c’est d’être sur le banc et ne rien faire, ou s’il vaut mieux le faire travailler, en fonction de sa blessure, demain et du week-end. Il a repris, en spécifique, ces jeudi et vendredi, pour, ensuite, reprendre normalement l’entraînement avec le groupe, ce dimanche.

Dimanche passé, à Lokeren, Gabriele Angella n’est pas rentré dans un contexte facile. Il est monté au jeu, au moment où nous sommes menés 1-0, sans échauffement, ce n’était pas évident. Il n’est jamais simple de prendre la bonne décision. Est-ce qu’il était mieux de continuer à dix, pendant quatre à cinq minutes, en lui permettant de s’échauffer ou le faire rentrer directement, comme on l’a fait.

Vu le résultat et qu’il ne s’est rien passé avec lui, cela n’a pas porté à conséquence. Après, il est rentré dans le match, au fur et à mesure. Il a pris sa première carte jaune alors qu’il était encore froid. Il n’était pas vraiment dedans mais, en même temps, il a montré qu’il était là. Pour une montée au jeu aussi rapide et brusque, il a fait ce qu’il avait à faire.

Que ce soit Angella ou un autre, peu importe, quand je dois remplacer un joueur, je ne suis pas dans le stress ou dans la nervosité, c’est pour ça qu’un noyau existe. Aujourd’hui, malheureusement, Javi (Martos) est blessé, eh bien, c’est au tour de Gabi (Angella) de se montrer.

Lokeren avait des paramètres bien spécifiques, par rapport à notre manque de taille dans certaines zones, mais je n’ai jamais été plus inquiet qu’il ne le fallait par rapport à ce que nous avons subi ou pas.

Paradoxalement, nous avons encaissé ce premier but, au moment où nous disposions des trois meilleurs éléments dans le jeu aérien, dans l’axe, alors que contre Bruges, nous n’avions pas spécialement cette présence de taille. Comme quoi, la taille c’est bien mais les intentions, le timing, la volonté, l’état d’esprit, ce sont encore des paramètres beaucoup plus importants que celui de la taille.

La manière dont je vais présenter le match, je la réserve à mes joueurs. Il est sûr que le match aller m’est resté en travers de la gorge. Il m’a tellement énervé que j’ai, un peu, changé ma manière d’être, ma personnalité. Après ce match-là, ma communication n’avait pas été spécialement bonne et c’est pour cette raison, entre autres, que celui de ce samedi revêt une importance particulière, pour moi.

Les prochaines rencontres seront toutes aussi importantes, tout en tenant compte des équipes qui sont proches de la nôtre, aussi bien derrière que devant, et en espérant, progressivement, se rapprocher encore plus de celles qui sont devant.

Cette saison-ci, le football est bizarre et beau, sportivement, j’entends bien; il y a beaucoup de choses qui se passent, au niveau des résultats. La victoire du Cercle à Genk, celle de Zulte à Bruges, celle du Standard face à Séville. Cela montre bien que, sans dénigrer certaines équipes, tout est possible. Il n’y a pas de classement, ni de proximité.

Nous allons au-devant de trois gros matches, en une semaine. J’espère que les choix, que j’effectuerai, seront les bons. On aura déjà une première impression à l’issue du match contre le Cercle et puis, on avisera par rapport à l’enchaînement. On va prendre match, après match, nous ne sommes pas dans une philosophie de retirer des joueurs pour les faire jouer lors du match qui suit, ou alors, d’en mettre pour ne pas les aligner le match suivant… On essaie de garder une continuité, on aura encore le temps de préparer le match de Coupe du mercredi.

Le Cercle est une formation qui alterne des bonnes choses – certainement comme contre Genk où on a vu une organisation, quasiment, impeccable, même si Genk a galvaudé pas mal d’occasions –, avec des intentions et des dispositifs différents. La seule chose que l’on ne sait pas, c’est comment ils vont évoluer contre nous car ils alternent pas mal de systèmes, ils switchent pas mal de joueurs d’une semaine à l’autre. Contre Waasland-Beveren, ils avaient joué avec une ligne de quatre arrières; à Genk, ils étaient à cinq. C’est une équipe qui est capable de faire de très, très bonnes choses et leur classement actuel signifie beaucoup.

Le Club a fait des actions pour que le Stade soit rempli. J’aimerais tellement qu’il le soit, à chacune de nos rencontres à domicile. Maintenant, ce n’est pas le cas, mais c’est à nous, aussi, à augmenter notre niveau et à améliorer nos résultats ou notre jeu – comme on veut –, même si, dans nos installations, on n’a pas tellement fauté. J’espère que tout le monde sera là pour soutenir le groupe."

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
vendredi 14 décembre 2018 à 20h30
Dernière rencontre
1 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
5.
K Saint-Trond VV
31
6.
KAA La Gantoise
28
7.
Royal Charleroi Sporting Club
27
8.
Royal Standard de Liège
27
9.
KV Courtrai
23

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups