Actualités

M. Ilaimaharitra : "Pas déçu, si je ne suis pas repris."
26 octobre 2018

"On a fêté la qualification de Madagascar entre nous, facilement. Personnellement, mon objectif était de contribuer à ramener Madagascar à la CAN. J’avais toujours cette idée en tête et il fallait prendre match après match. Notre match contre le Sénégal nous avait donné beaucoup de confiance (ndlr 2-2, le 9 septembre), on a pu gagner en Guinée équatoriale (ndlr 0-1, le 13 octobre) et il était impératif de faire un bon résultat à domicile pour être mathématiquement qualifié (ndlr 1-0, le 16 octobre). On a tout donné et ça s’est bien passé.

Notre sélection est composée d’une dizaine de joueurs, comme moi, nés en France ou en métropole, et qui reviennent au pays pour jouer en équipe nationale.

On sait qu’on est considéré comme une petite nation, mais c’est à nous à faire le boulot sur le terrain afin d’avoir plus de crédibilité. Ce n’est pas plus mal et on pourra au moins montrer notre vrai niveau.

Mon rôle est différent de celui que je remplis au sein de la formation du Sporting. Nous avons beaucoup de petits gabarits et ça joue principalement sur la vitesse, en pratiquant le jeu au sol. Je joue plus bas que l’autre milieu de terrain et dans une position plus en retrait que celle que j’occupe à Charleroi. Toutefois, je ne reste pas devant la défense car nos défenseurs sont très hauts. Mon coéquipier est plus offensif que moi, mais nous participons ensemble aux actions.

Les gens ne comprennent pas pourquoi on fait plus confiance aux expatriés qu’aux joueurs locaux. Maintenant que les résultats sont bons, ils se montrent plus compréhensifs et ils se rendent compte qu’ils ont besoin de tout le monde. Pour ma part, j’ai été super bien accueilli par le groupe, avec le sentiment que ce n’était pas la première fois que je venais.

Cela faisait douze ans que je n’étais pas revenu à Madagascar. Le fait d’y retourner, ça m’a fait beaucoup de bien, cela m’a donné l’occasion de revoir certaines personnes de ma famille et de renouer des liens avec mes racines. Le fait de porter le maillot national, j’en suis fier, autant que mes parents. Quand ils ont su que c’était ma décision de jouer sous les couleurs de Madagascar, ils étaient à fond derrière moi. C’est un choix purement réfléchi. Je le voulais et je le veux toujours. Et je ne regrette rien, même à l’idée que j’aurais pu être sélectionné en équipe de France.

Nous avons été mis au courant des incidents, face au Sénégal, lors de la théorie d’avant-match. Le coach nous l’a appris. Il a dit que nous devions nous en servir comme une force car les gens étaient prêts à tout pour venir assister à cette rencontre. C’était vraiment un grand événement pour le pays.

Nous avions également, avec notre Capitaine, convenu de reverser notre prime de notre dernier match pour les étudiants de Madagascar. Ils manquent beaucoup de moyens, ils n’ont pas suffisamment de matériel. Cela nous a fait tellement plaisir de leur donner un coup de pouce.

Cela m’a fait beaucoup de bien d’avoir du temps de jeu, car ce n’est pas facile de regarder les autres jouer quand on est suspendu. On a envie de participer, d’aider ses partenaires et cette trêve est venue au bon moment.

J’avais vraiment été très surpris quand j’ai été exclus. En plus, le fait de prendre trois matches, ça m’a dégoûté. Mais il faut vite oublier et passer à autre chose.

Mais cela ne va pas changer ma façon de jouer un ballon, je m’y prendrai comme auparavant. C’est vrai que j’essaierai plus de garder mes pieds au sol, afin qu’ils puissent dire que je n’ai pas l’intention de blesser mon opposant. Si je dois jouer un duel, je le jouerai à fond.

Seul le coach sait si je dois retrouver ma place, pour le match à Gand. Je suis là pour aider l’équipe à 100 % et le coach fera ses choix. Mes partenaires sortent d’une victoire, je peux comprendre que ceux qui se sont battus, le week-end dernier, pour arracher les trois points, ont également envie d’être sur le terrain et qu’ils méritent leur place aussi. J’ai envie de jouer, mais je ne serais pas déçu si je ne suis pas repris."

 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
dimanche 25 novembre 2018 à 20h00
Dernière rencontre
2 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
6.
KAA La Gantoise
23
7.
Royal Standard de Liège
23
8.
Royal Charleroi Sporting Club
20
9.
Cercle de Bruges KSV
19
10.
KV Ostende
18

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups