Actualités

F. Mazzù : "On va devoir faire un match complet et sérieux."
04 octobre 2018

"Dorian (Dervite) est apte, il a fait les soins nécessaires et il s’est entraîné normalement, ces mercredi et jeudi. On a un défenseur en moins (avec la blessure de Núrio) et un en plus (avec le retour de Dorian). Il n’a pas repris les entraînements avec le groupe – ce sera pour la semaine prochaine –, mais il va beaucoup mieux.

Je ne pense pas que le match, qui se présente, soit un match "charnière". J’espère que l’on sera dans la continuité, même si ce ne sera pas simple. Le CS Bruges est une belle équipe, avec de la vitesse, de la percussion et de la qualité technique. On va devoir faire un match complet et sérieux, pour pouvoir ramener quelque chose de ce déplacement.

Ce serait bien, d’autant plus qu’il y a la trêve, derrière. Au niveau du mental et de la suite, ce serait vraiment positif et si on arrive à enchaîner deux, voire trois victoires de suite, on pourrait se replacer très près des 6 ou 7 premières places.

Contre Lokeren, cela a été deux mi-temps différentes, malgré que, durant les deux périodes, on n’a rien laissé, quasiment, comme opportunités à l’adversaire. Le changement, il devait être de notre part. On a eu une possession beaucoup trop latérale, pas assez de mouvements et pas assez de prises de risque dans le jeu offensif, en première mi-temps. C’est ce que l’on a fait en deuxième mi-temps.

Nous avons bien analysé la différence des deux mi-temps, mais nous avons aussi analysé le fait que l’on prend un but à 2-0. On est allé trop de l’avant, dans cette fin de seconde mi-temps, alors que ce n’était pas nécessaire. Il faut que l’on trouve l’équilibre, quand on joue contre un adversaire qui ferme tous les espaces, qui joue bas, essayer d’avoir de la possession, mais de la verticalité – ce qu’on n’a pas eu en première mi-temps –, être attentif à notre organisation – quand on a la chance de mener – et ne pas se jeter n’importe comment, comme on l’a fait en fin de seconde mi-temps.

On verra, ce vendredi, quelles seront les intentions des Brugeois, s’ils ont l’intention d’avoir la possession ou d’évoluer avec un bloc bas, comme ils l’ont fait contre Genk. Ils sont capables de faire des contre-attaques très rapides, d’avoir une bonne possession de balle. Contre le FC Bruges, ils ont eu plus de percussion et plus de sorties de balle. Mais d’abord, nous devons nous regarder nous-mêmes, et essayer de reproduire ce que l’on a fait en deuxième mi-temps contre Lokeren, tout en améliorant certaines choses.

Quand une équipe joue très bas, elle a très facile à faire les coulissements, à faire les deux contre un, les trois contre deux sur les côtés puisqu’ils sont déjà en place, il n’y a que des coulissements de quelques mètres à faire. Les matches où il n’y a pas beaucoup de reconversions, ce sont des matches pas simples. Ce n’est pas évident non plus de trouver des espaces de profondeur, quand un bloc adverse joue très bas.

En première mi-temps, on n’a pas utilisé Adama (Niane) dans les espaces. On l’a mieux fait, en deuxième. Victor (Osimhen), on peut l’utiliser dans les pieds et dans les espaces, c’est un garçon qui travaille énormément et qui garde une séance en plus, par rapport au groupe, pour son rééquilibre musculaire. Il est bien dans sa présence physique et il y a une certaine complémentarité qui s’installe tout doucement. Ils savent marquer, tous les deux (ils ont, chacun, marquer deux buts), on essaie d’avancer comme ça, pour le moment.

Malgré ce qui a été dit, au moment de son arrivée, Victor a été très vite dans la sélection. On ne s’attendait pas à ce qu’il soit si tôt dans le groupe. Il vient d’enchaîner deux matches complets et au niveau de sa gestion, ça se passe bien. J’espère qu’il va rester, comme il est et qu’il n’ira pas dans la suffisance, dans la facilité.

Je n’ai pas demandé à la Direction d’avoir des joueurs pour jouer en 4-4-2, même si cela a toujours été mon dispositif préféré. Je joue ce dispositif-là, en fonction des profils qui sont présents, et par rapport aux qualités qu’il y a sur le terrain.

J’ai ma part de responsabilité dans le fait qu’on n’arrive pas à faire éclore Omid (Nor Afkan), dans le sens où on l’essaie à plusieurs postes. Ce n’est pas évident pour lui, il vient d’une autre culture, d’un autre pays; il doit s’adapter. Je sais qu’il n’aime pas trop jouer à ce poste d’arrière gauche. On l’a essayé, lundi, je ne vais pas dire que c’était concluant, mais ce n’était pas ça. Et au poste de milieu de terrain, où il préfère évoluer, dans les automatismes, la connaissance du système et la philosophie du Club, il n’est pas encore prêt.

Au niveau de la percussion offensive, Núrio peut apporter beaucoup plus que Steeven (Willems) ne va le faire ou ne peut le faire. Je ne vais pas demander à Steeven de sortir et de percuter autant que Núrio le fait, même si, dans notre schéma de jeu, un arrière latéral doit savoir percuter, à un moment donné. Steeven est un pur défenseur, qui sait se positionner et qui sait rester beaucoup plus en place que Núrio. C’est sûr que le joueur, qui se trouve devant lui, peut se permettre d’avoir beaucoup plus d’initiatives offensives et quand on sait que Cristian (Benavente) est bon, et qu’il est dans ses meilleures qualités possibles quand il est le plus haut possible sur le terrain, ça lui apporte certainement beaucoup plus de plaisir.

Nous avons un dispositif qui fonctionne, pour le moment. J’estime que Cristian est un des meilleurs, pour le moment, et qu’il doit être sur le terrain. À partir du fait que c’est la même chose, en ce qui concerne les deux attaquants, il faut trouver des solutions. La solution de Cristian, à gauche, pour ma part, elle me plaît mais cela ne veut pas dire qu’un jour, il ne puisse pas rejouer derrière un attaquant. Contre Lokeren, on lui avait demandé de rentrer un peu plus et il y a eu des appels d’Adama; il y a eu plus de mouvements de Massimo (Bruno).

Au niveau du positionnement devant le but adverse, on doit encore travailler sur les centres ainsi que sur les percussions, sur les côtés.

Je ne pense pas que le Cercle de Bruges évoluera contre nous avec un bloc bas. Ils ont joué pas mal de matches en 4-3-3, mais avec deux lignes de 3, à plat – la ligne du milieu à 3, à plat et les trois offensifs, à plat aussi –, on voit vraiment une ligne de 4 et deux de 3. Ils l’ont fait, notamment, contre le FC Bruges, et ce dispositif leur permet de jouer beaucoup plus haut, d’avoir une plus grande possession et d’avoir des reconversions offensives intéressantes dans les intervalles. Contre Genk, ils ont joué également en 4-3-3, mais qui était plus un 4-5-1. Ils étaient placés beaucoup plus bas et se reposaient, quasi uniquement, sur les contre-attaques. Je m’attends à les voir jouer de la même manière que contre le FC Bruges, avec un bloc plus haut, avec un peu plus de possession de balle."


Retour

rencontre

Prochaine rencontre
vendredi 26 octobre 2018 à 20h30
Dernière rencontre
3 : 2
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
6.
KAA La Gantoise
17
7.
K Saint-Trond VV
17
8.
Royal Charleroi Sporting Club
14
9.
KV Courtrai
14
10.
KV Ostende
14

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups