Actualités

KAS Eupen - RCSC : l'analyse des coaches
05 août 2018

Felice Mazzù : "Le quatrième but est celui qui m’a fait le plus plaisir."

"On est évidemment très content de repartir avec les trois points, vu que, la semaine dernière, on avait été défait à domicile et même si, ce que l’on avait montré lors du match précédent n’était pas négatif. Il y avait eu de bonnes choses.

Malheureusement, on a démarré le match de la même manière, on prend ce but, ou plutôt un own-goal, presque au même moment, entre la 10ème et la 11ème minute. À ce moment-là, j’ai revu les images de la semaine passée où on avait eu du mal, pas à créer des occasions, mais, en tout cas, à marquer, à se trouver en situation de but ou face au but. Ici, les joueurs ont eu du courage, de la volonté, ils ont eu l’efficacité, d’abord, de revenir au score et, ensuite, de pouvoir mener à la mi-temps.

Malgré tout, je regrette – cela prouve qu’il y a encore beaucoup de travail – le fait que l’on ait reculé au moment où l’équipe d’Eupen s’est retrouvée à 10. Je pense que c’est vraiment la moins bonne chose à faire. C’est la raison pour laquelle j’ai replacé Jérémy Perbet sur le terrain pour avoir deux attaquants, mettre un peu plus de pression sur la défense adverse, faire remonter le bloc un peu plus et essayer d’inscrire un troisième but – ce qui est arrivé.

C’est bien pour Jérémy qu’il ait pu inscrire son premier but ainsi que pour Kaveh et Amara. On a assez travaillé les deux philosophies tout au long de la semaine par rapport au fait que l’on joue avec une pointe ou avec deux attaquants. Enfin, le but sur le centre de Romain (Grange) est celui qui me procure le plus de plaisir.

J’aurais peut-être dû faire ce changement-là, de cette manière, la semaine passée contre l’Antwerp. C’est une erreur de ma part. Quand on a deux attaquants, c’est bien d’avoir des centreurs. On y a travaillé toute la semaine. Les attaquants ont marqué, c’est la preuve que j’ai trois attaquants de très bonne qualité, le tout c’est qu’ils comprennent que, parfois, on va devoir ne jouer qu’avec un, que d’autres fois, on va devoir jouer avec deux. L’important, aussi, c’est qu’ils soient là pour l’équipe et pas pour eux-mêmes. S’ils arrivent à le comprendre, on pourra faire de bonnes choses au niveau du secteur offensif.

Je félicite mes joueurs, ce n’est pas évident de venir prendre des points à Eupen. Tout le monde le sait, d’autant plus que sur le match qu’ils avaient fait à Bruges, je trouve que le score avait été trop lourd, surtout sur leur seconde période.

On n’a pas souvent gagné ici à Eupen et c’est bien d’avoir terminé notre deuxième rencontre sur une victoire."

Claude Makelele : "Quand on défend ensemble, on limite les dégâts. C’est ce qui se passe à Charleroi."

"Nous sommes déçus, d’abord, par le score car il est vrai que sur deux matches, nous encaissons neuf buts.

Je déplore toujours autant ce manque de concentration. À partir du moment où on mène 1-0, mes joueurs auraient dû se montrer plus vigilants et ne pas donner des opportunités à Charleroi de revenir à la marque.

Avant que notre adversaire n’égalise, nous étions bien et nous étions parvenus à les bousculer, à les faire douter. Nous n’en avons pas profité.

Puis, lorsque nous nous sommes retrouvés à 10 – et je ne veux pas revenir sur le débat de l’exclusion d’Ocansey –, c’est devenu plus difficile d’autant plus contre une équipe de Charleroi qui a su faire preuve d’efficacité. Si nous étions restés complets, je crois qu’à 1-2, nous aurions pu avoir la possibilité de revenir.

Ce n’est que sur la deuxième période que nos adversaires ont pu faire la différence car, en première mi-temps, nous avons fait le jeu et nous ne leur avons pas laissé beaucoup d’occasions. Le peu qu’ils ont eu, ils ont réussi à les mettre au fond.

J’en veux plus à mes joueurs pour, encore une fois, ce manque de concentration et aussi de combativité. Je suis encore en attente de renforts de qualité et d’expérience afin d’apporter plus de stabilité et d’énergie à mon groupe, cela se voit sur le terrain. Sur les deux matches, j’ai vu ce dont nous avions besoin, surtout dans le respect des consignes car quand on défend ensemble, on limite les dégâts et c’est ce qui se passe à Charleroi où tous les joueurs s’appliquent à des consignes défensives. Mais je connais mon effectif et je suis confiant pour la suite."


 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
vendredi 14 décembre 2018 à 20h30
Dernière rencontre
1 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
5.
K Saint-Trond VV
31
6.
KAA La Gantoise
28
7.
Royal Charleroi Sporting Club
27
8.
Royal Standard de Liège
27
9.
KV Courtrai
23

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups