Actualités

#CHAant : réactions d'après-match des entraîneurs
30 juillet 2018

Laszlo Bölöni : « C’était, selon moi, vraiment un match de début de championnat dans lequel il y a parfois eu du rythme et parfois des absences… Avoir des hauts et des bas, c’est normal… et je pense que la température des deux ou trois derniers jours a eu une grosse influence.

Nous aurions pu voir un match nul – et je dois avouer que j’aurais tout de suite signé pour un tel résultat avant la rencontre – mais nous avons su profiter d’une situation assez anodine alors que nous n’avons pas exploité quelques situations plus concrètes. Défensivement, nous avons fait le maximum et étions présents physiquement. Et lorsque nous craquions, l’adversaire nous a un peu aidés en ne mettant pas des balles vraiment difficiles, même en toute fin de match où Bolat arrête cette remise de la tête.

Bien sûr je suis content pour la victoire, bien sûr je félicite mes joueurs, bien sûr que je dois leur dire qu’ils ont arraché cette victoire parce qu’ils ont beaucoup travaillé pour provoquer la chance et la chance nous a souri, mais je suis également obligé de dire que nos adversaires étaient tout près d’égaliser. »


Felice Mazzu : « Je tiens à rester très positif avec le groupe parce que je pense que nous n’avons pas donné beaucoup de réelles occasions de buts à l’adversaire aujourd’hui. Pour revenir sur le but de l’Antwerp, ce n’est pas une situation si anodine que ça, contrairement à ce que pense M. Bölöni. C’est une situation qui avait été analysée et nous nous faisons malheureusement avoir sur cette seule erreur que nous avons commise en première mi-temps. Nous avons eu pas mal de situations pour pouvoir marquer mais nous n’avons malheureusement jamais réussi à mettre ce but qui nous aurait certainement permis de voir une autre deuxième mi-temps.

En deuxième mi-temps, même si nous n’avons pas donné de situation à l’Antwerp si ce n’est un ballon contrôlé difficilement par Parfait et l’une ou l’autre phase arrêtée qui ne l’ont pas mis en difficulté, nous avons su prendre des risques très tôt par rapport au dispositif. Dès la 57e, nous avons joué avec un seul demi défensif, avec un Benavente en soutien de deux attaquants, avec des flancs très offensifs et, malgré cela, nous n’avons pas réussi à mettre un ballon au fond. Je ne le prendrai certainement pas comme excuse mais, quand on joue contre une équipe comme l’Antwerp - qui défend très très bien dès qu’elle met un but et qui a de la capacité physique, du gabarit et du jeu aérien – l’important est que le jeu devienne très fluide. Une équipe comme Charleroi doit pouvoir poser le jeu, évoluer en une touche de balle, trouver les espaces et bouger énormément. Mais pour avoir ce style de jeu, il nous aurait fallu un meilleur terrain… »

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
dimanche 21 octobre 2018 à 20h00
Dernière rencontre
2 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
8.
KV Ostende
14
9.
Cercle de Bruges KSV
12
10.
Royal Charleroi Sporting Club
11
11.
KV Courtrai
11
12.
K.A.S. Eupen
10

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups