Actualités

F. Mazzù : "Jouer à fond pour le Club et le public."
19 mai 2018

« Je le confirme, c’est Steeven (Willems) qui prendra la place de Dorian (Dessoleil) suspendu. Médicalement, il n’y a aucun risque, Steeven avait eu des petites rechutes mais c’était, éventuellement, dans l’ordre des choses. En tout cas, Steeven a été pris en charge de cette manière-là par le staff médical. On savait très bien que ce qui lui est arrivé pouvait lui arriver. Le staff médical avait programmé une période d’un an – il a été blessé durant les Play Offs l’année passée – afin qu’il revienne à sa meilleure forme. Il s’entraîne normalement, depuis un certain temps, avec nous et par rapport à sa saison de galère, je pense que c’est bien qu’il puisse regoûter au terrain, dimanche.

Ce sera son premier match et vous savez que le mental domine tout le reste, que ce soit dans la vie ou dans le sport. Steeven est très souriant, il montre beaucoup d’envie et il est très heureux de ce qui va lui arriver. Après, le match sera le match, on verra bien. Mais cela arrive au bon moment, où Dorian est suspendu. Je sentais ce moment-là, d’où le fait que je l’aie repris deux fois dans le groupe depuis qu’il est disponible, pour qu’il se prépare tout doucement à retoucher à l’équipe.

La première fois, il a été 19ème homme – j’ai essayé de suivre ma ligne de conduite par rapport à un retour –, on n’était pas à ce moment-là dans une situation d’urgence. Il ne faut pas oublier qu’avant sa blessure, Steeven était un titulaire incontestable.

Dorian et Steeven ont des profils différents dans le sens où ils peuvent être titulaires tous les deux, comme la saison où ils ont été en concurrence, sans blessure, et qu’ils ont apporté, tous les deux, leur pierre à l’édifice. Dorian est un joueur d’impact, qui est présent dans l’impact au sol et dans l’impact aérien, qui est présent sur les phases arrêtées. Steeven peut l’être aussi mais il peut aussi avoir une petite touche technique qui lui appartient. Dans une défense à trois, ce sont deux profils qui se correspondent très bien. L’avantage de Steeven, c’est qu’il est polyvalent et qu’il peut jouer aussi à l’arrière gauche. J’espère qu’il tiendra les 90 minutes. Il en est capable.

Je ne dirai pas que Steeven a un manque de muscle car, ces dernières semaines, à l’entraînement, il a été l'un de ceux qui ont mis le plus d’impact et il est capable de mettre le pied à bon escient et de se faire respecter.

Tous les matches sont importants et toute prise de points est importante aussi. Ensuite, on ne va pas commencer à regarder ce que Genk fait ou ce qu’Anderlecht fait. L’important, c’est de jouer notre match à fond, d’abord pour le Club qui ne mérite pas la période que l’on a traversée par rapport à tout son investissement, à celui de la Direction, des personnes qui y travaillent; ensuite, pour le public qui ne mérite pas non plus une partie de saison beaucoup plus difficile, même s’il y a des aspects, peut-être, que le public maîtrise moins comme les paramètres d’entraînement, de la fatigue qui est plus importante chez l’un que chez l’autre, le retour de blessure, une période un peu plus compliquée sur le plan mental, etc…

Ce sont des aspects qui nous appartiennent, plus principalement, et on doit simplement jouer ce match pour le gagner et bien terminer la saison. Si on a la chance de le gagner et de jouer encore un match la semaine suivante, cela aura un impact. Maintenant, si on gagne ce match mais qu’il ne nous permet pas d’en disputer un autre, cela aura au moins un effet d’avoir tout fait pour dire « au revoir » à nos supporters de la meilleure des façons.

Si nous avons eu le noyau pour rester deuxièmes quasi toute la saison, on aurait pu – même si cela ne pouvait pas être aussi extraordinaire – faire de meilleurs Play Offs. Cela s’est joué sur des détails comme ce match au Standard où nous avions bien presté et où nous encaissons un but dans les dernières minutes ou comme contre Genk où nous menons 2-0 et que notre adversaire nous rejoint.

Les points perdus, lors de la phase classique, contre Eupen et Waasland, nous ont fait mal, des points qui nous auraient permis, peut-être, d’être un peu plus sereins dans les PO.

Il n’y a pas lieu d’évoquer de la lassitude. Quand on enchaîne les matches et que l’on ne prend pas de points, avec des défaites 1-3 face à Anderlecht et 4-1 à Genk, c’est sûr que les joueurs ont moins le sourire que d’habitude mais malgré ça, l’ambiance est restée cohérente.

À l’entraînement, cela se passe bien, les joueurs mettent des courses, de l’envie. Il y a, peut-être, un peu plus de difficultés mentales.

C’est sûr que la motivation sera hyper importante. J’espère que ça n’enlèvera pas trop de poids et de pression car il en faut toujours un peu pour se sentir concernés au maximum. Il ne faut pas oublier que c’est un Derby, avec le Standard en face, et que beaucoup de gens attendent ce match avec impatience. Il ne faut surtout pas que l’on soit dans le laisser-aller et la déconcentration.

À propos de Kaveh, il ne faut pas s’inquiéter, j’ai reçu l’assurance du médecin à 100 % qu’il sera apte ce dimanche. Il a eu une petite gêne de fatigue, au niveau de la fesse – on n’a pas pris de risque ce vendredi – et on l’a mis en récupération.

Comme Gaëtan (Hendrickx) l’a dit, le Standard et Charleroi ont fait la même saison, mais à l’envers. Au mois de novembre, Charleroi était plus fort que le Standard, lequel est plus fort que nous à l’heure actuelle. Sur l’ensemble, à quelques points près, nous faisons la même saison, sauf que le Standard la termine mieux alors que nous, nous l’avions bien commencée.

Le Standard a pris confiance au fil des semaines et Carcela a apporté quelque chose, il a changé le Standard depuis son dernier match en phase classique, à Ostende, où il monte à la mi-temps, à 2-0, et que le Standard l’emporte 2-3. C’est le prototype de match qui montre que le Standard a été changé. »


 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
dimanche 21 octobre 2018 à 20h00
Dernière rencontre
2 : 1
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
9.
KV Ostende
14
10.
Cercle de Bruges KSV
12
11.
Royal Charleroi Sporting Club
11
12.
K.A.S. Eupen
10
13.
KV RS Waasland SK Beveren
10

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups