Actualités

Edito : « Coucou, on est (encore) là ! »
12 avril 2018

Deux journées de playoffs – 1 et 2 – se sont écoulées et 16 des 18 équipes encore en compétition ont au moins pris un point. Après 180 minutes et les quelques-unes additionnelles disputées, la réussite n’a pas encore choisi le camp de deux formations ayant livré une saison fantastique – et qu’on ne leur prédisait pas… – à bien des égards : Waasland-Beveren dans la poule A des playoffs 2 et le Sporting de Charleroi en playoffs 1 !

La formation waeslandienne a signé un début de saison honorable, sous les ordres d’un Philippe Clement qui semblait avoir trouvé une formule gagnante à laquelle on n’était plus habitué au Freethiel. La révélation japonaise du début d’exercice, Ryota Morioka, alimentait de bons ballons ses équipiers, dont Isaac Kiese Thelin qui, prêté par Anderlecht, faisait parler la poudre comme jamais il n’avait été capable de le faire pour la maison mauve. Et Waasland-Beveren de stagner entre les 6 premières places ou aux abords de ces dernières.

Mais vint le vent d’hiver qui poussa Clement à abandonner le Pays de Waes pour prendre les rênes de Genk en décembre et qui, de sa froideur implacable, ravit les indispensables médians Seck et Morioka pour les « offrir » respectivement au Racing limbourgeois et à Anderlecht au mercato de janvier.
Si Waasland-Beveren a tout de même réussi à gagner deux matches depuis la reprise de janvier, les résultats furent loin d’être aussi brillants qu’avant la trêve. Au Stade du Pays de Charleroi aussi, on sait comme la trêve peut marquer quelque coup d’arrêt dans une saison incroyable… Les chiffres actuels sont assez éloquents : 1 victoire en 2018, 10 rencontres d’affilée sans succès. L’équipe manque tantôt d’efficacité, tantôt de chance, tantôt d’impartialité de la part d’éléments neutres influençant le jeu.

À l’image de cette dernière, par exemple, les deux machines à marquer carolos Kaveh Rezaei et Cristian Benavente qui peinent, ces dernières semaines, à trouver le chemin des filets. S’il a marqué sur penalty face au Standard en phase classique du championnat, l’Iranien n’a plus scoré de plein jeu depuis le partage 3-3 à Bruges. La dernière réalisation d’El Chaval remonte quant à elle à la semaine précédente, fin janvier, face à l’Antwerp.

Une équipe qui, avec des moyens bien plus limités que celles du Big 5 qui l’accompagnent en playoffs 1, parvient à rester 30 journées de saison régulière sur l’une des trois premières marches du podium ne mérite assurément pas de ne faire que de la figuration dans cette prestigieuse mini-compétition à laquelle elle prend part pour la seconde saison d’affilée. D’ailleurs, l’état d’esprit affiché face à Anderlecht la semaine dernière prouve que les Zèbres ne se contenteront pas du sort que les Dieux du Football semblent leur avoir prévu depuis la reprise !

Pour 8 matches encore, et dès ce vendredi, déjà, à domicile face à Genk, les Sportingmen peuvent surprendre la Belgique du ballon rond et faire trembler les plus grands comme ce fut si souvent le cas depuis juillet dernier !

Tous au Stade ! Tous derrière les Zèbres !

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
vendredi 26 octobre 2018 à 20h30
Dernière rencontre
3 : 2
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
6.
KAA La Gantoise
17
7.
K Saint-Trond VV
17
8.
Royal Charleroi Sporting Club
14
9.
KV Courtrai
14
10.
KV Ostende
14

Voir le classement

Partenaires

  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • CAIROX
  • KAPPA
  • LaM.U
  • CAIROX
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling
  • Trace intérim
  • besix
  • groups