Actualités

Mehdi Bayat : bilan du stage et perspectives d'avenir
09 juillet 2017

" Le bilan de ce stage est extrêmement positif dans le sens où j'attendais de voir comment allait réagir ce groupe de manière générale, car il y avait certains points importants pour moi et notamment, la cinquième saison du coach avec le même staff. Il y a quand même, une certaine stabilité qui est mise en place. Cette stabilité est extrêmement positive et ne s'est absolument pas transformée en routine. J'ai vu un groupe engagé, volontaire, qui a bien travaillé . Tous les joueurs qui nous ont rejoints se sont extrêmement bien adaptés, ils ont été très vite intégrés et ont compris que le système de Charleroi est un système basé autour du travail et de l'engagement. Nous n'avons pas de stars à Charleroi, la star, c'est le groupe, le collectif, le club. Cela a très bien été compris par chacun. Un autre élément important était de pouvoir posséder les joueurs entrants le plus vite possible. Je peux dire, qu'à ce niveau-là, je suis également content, même si Marco nous a rejoint qu'en fin de stage. Il ne faut pas oublier que le mercato ne débutait officiellement que le premier juillet. Aujourd'hui, 8 jours plus tard, on peut dire officiellement que notre mercato "entrant" est terminé. Maintenant, nous allons devoir nous occuper des éventuels départs qui pourraient nous engager peut-être vers de nouvelles entrées. Pour en avoir longuement parlé avec Felice, nous sommes extrêmement contents puisque nous avions la volonté d'apporter de la fraîcheur dans ce groupe et que tous les éléments présents apporteront cette fraîcheur dans tous les sens du terme, puisqu'ils sont jeunes et qu'ils ont une certaine maturité et de l'expérience pour avoir prouvé, sur le terrain, et de façon très rapide, que c étaient des joueurs de qualité.
 
J'avais souligné qu'il était important de posséder un groupe complet à l'entame de ce stage à Mierlo. Ce n'est pas parce que je me fixe certains objectifs, que l'on doit mettre en péril, la qualité de ce que l'on cherche parce que l'on est pressé. Pour moi, le plus important était d'avoir des joueurs de qualités et nous les avons en fonction des profils que nous recherchions. Nous avons quelques jours de retard, ce n'est pas préjudiciable, c'est comme cela. Nous sommes largement dans les temps. Pas mal, de joutes amicales et trois semaines d'entraînements se présentent. Je pense même que, par rapport à d'autres équipes en Belgique, nous sommes à l'avance dans le sens où le groupe de base était déjà-là. Quand j'ai discuté avec les nouvelles recrues, à chaque fois, ils me disaient qu'ils étaient impressionnés par l'aisance à laquelle les joueurs étaient sur le terrain. Ce n'est pas un secret, c'est parce qu'ils se connaissent. Nous avons cette stabilité dans le vestiaire qui nous permet d'être en avance par rapport à d'autres équipes qui devront se préparer un peu plus, le temps que les automatismes se mettent en place.
 
L'effectif de Felice Mazzu est relativement important. On va y regarder, il y a certains cas de figure qui sont plus clairs que d'autres, mais dans toutes les situations, tant que les joueurs qui sont sous contrat à Charleroi, ces joueurs restent à Charleroi. Si notre noyau est un peu plus étoffé que d'habitude, il ne l'est pas seulement de manière quantitative, mais surtout de manière qualitative. Les joueurs que nous avons, sont bons. Si nous voulons réellement, aujourd'hui, être compétitifs pour accrocher les POff1 et de gagner la coupe de Belgique - cela reste une volonté avérée - peut-être qu'il y a un noyau un peu plus large, mais ce noyau plus étoffé, ne nous fera pas de mal et cela permettra à Felice de faire tourner.
 
Pour moi, il y a quelques joueurs en trop pour le moment, mais on verra. Nous n'avons pas l'obsession de nous libérer de certains joueurs, il n'y a personne d'excédentaire, tous nos joueurs sous contrats font partie de la famille zébrée et ils le resteront jusqu'au moment où nous trouverons des solutions qui conviendront à toutes les parties
 
Au niveau du stage, il n'y a rien grand chose à dire puisque nous connaissions les lieux, nous revenons à Mierlo régulièrement. Nous avions notre nutritionniste avec nous, elle a aidé dans l'élaboration des plats qui n'étaient pas totalement au top. L'année prochaine, nous prendrons probablement notre cuistot avec nous de manière à ce que l'on soit certain de tenir la ligne de conduite qu'impose le régime alimentaire des joueurs professionnels.
 
Je n'avais aucun doute sur le fait que la T4 serait rapidement "sold out". Ce fut plus rapide que la saison dernière. Cela prouve une fois de plus, que le club est en train de grandir. Je dois me renseigner auprès de la billetterie pour savoir comment ils ont géré la situation au sujet des 300 places supplémentaires qui deviennent 300 abonnements potentiels. Normalement, il n'en est rien puisque l'on ne peut vendre des places qui ne sont pas encore créées, or, en enlevant les sièges et en mettant en place le système, nous allons gagner de la place et du confort pour les supporters.

De plus en plus, nous constatons que les gens s'identifient à notre projet. C'est une grande réussite pour nous. Le but n'est pas nécessairement de remplir la T4 en avance, mais aussi de faire en sorte que la T3 se remplisse davantage, de faire en sorte que le nombre d'abonnés de manière générale, augmente d'année après année. Depuis que nous avons repris le club, le nombre d'abonnés augmente, peut-être pas de la manière où les gens auraient envie de le voir, mais il ne faut pas oublier que nous avions à l'époque 3.500 personnes de moyenne... Nous en sommes à près de 10.000, actuellement. Il y a donc un sacré écart. Nous allons continuer à travailler dans le bon sens, de manière à ce que, je l'espère, le stade soit remplit.
 
Nous avons un projet de scinder la T2 et de créer un bloc visiteur ( 1/3 de la T2) à moyen terme. Au même tarif que la T4 et donner ainsi, la possibilité de créer un deuxième Kop à cet endroit-là. Ce projet pourra peut-être voir le jour cette année, nous verrons. La priorité est d'effectuer les travaux dans la T4 qui nous permettront de récupérer 300 places supplémentaires. Les travaux seront malheureusement mis en phases, car nous avons eu du retard dans la mise en place du projet. Notre volonté est de modifier et d'améliorer le stade du Pays de Charleroi, de donner plus de confort aux supporters, en T4, comme nous l'avons fait dans les VIP et les BS. Il en sera de même en T3 au niveau des espaces de l'accueil et de la buvette. Il faut savoir qu'au niveau de la rénovation du stade du Pays de Charleroi, il y a une partie publique avec la ville qui va s'occuper de l'enceinte, des abords du stade et puis, il y a une partie qui incombe au club, par rapport à l'intérieur. En réalité, nous sommes déjà en train de consommer le budget que nous avions prévu en réalisant tous les aménagements. Nous voulons le faire rapidement, car il est important pour nous de faire prendre conscience aux supporters, des changements. Aux personnes qui se disent "mais qu'est-ce qu'ils font avec tout l'argent qu'ils obtiennent des transferts", il faut signaler que l'argent des " sortants" n'est pas effectué en une fois. Lorsque l'on vend Damien Marcq pour les montants cités, nous ne recevons pas de Gand, l'argent en une fois, mais bien sur deux voir trois ans. En bon chef de famille, mon rôle est de budgétiser ces montants, année après année et je suis la ligne de conduite du plan 3-6-9 : tous les travaux réalisés à Marcinelle, les nombreux investissements effectués au stade, la stabilité du noyau avec la prolongation des nombreux contrats : tout cela se valorise, cela se paie et ce sont ces choses-là qui nous permettent de faire grandir le club.
 
Tous les investissements effectués à Marcinelle, que ce soient les bâtiments, du terrain synthétique représentent des moments extrêmement importants... Plusieurs millions ! Tout cela est réalisé pour faire en sorte que le centre de Formations du Sporting de Charleroi devienne un exemple et un outil pour drainer et former les jeunes de toute une région.
 
Je suis extrêmement fier et heureux de voir un gamin de 15 ans, en l'occurrence, Joachim intégrer le groupe en qualité de quatrième gardien. Quand je vois les prestations de Julien et Nathan, cela prouve que ces garçons ont de la qualité et que notre centre de Formations commence à faire ses preuves. Ces trois jeunes ont totalement intégré le groupe, ils n'ont pas fait tache du tout. Le travail commence à payer et j'espère que ces jeunes intégreront le noyau et qu'ils feront des émules. "
 
 

 

Retour

rencontre

Prochaine rencontre
samedi 25 novembre 2017 à 20h30
Dernière rencontre
2 : 0
Résumé de la rencontre

 

Classement

CL
équipe
PTS
1.
Club Bruges KV
37
2.
Royal Charleroi Sporting Club
31
3.
Royal Sporting Club Anderlecht
28
4.
K Saint-Trond VV
24
5.
Antwerp FC
23

Voir le classement

Partenaires

  • 777.be
  • Pro imus
  • Groupe Gobert
  • QNT
  • MURPROTECT
  • Hungaria
  • LaM.U
  • Megaram
  • HUPE
  • La gazette
  • VLAN
  • AG insurance
  • Adeps
  • select
  • Eurofinance
  • Adams
  • loxam rental
  • SD rorx
  • Car & trucs
  • Club RTL
  • Bel RTL
  • BouvyMotor
  • Shopping Cora
  • Fun radio
  • Pommerie
  • Espace car
  • Carlo & Fils
  • Wallonia.be
  • GTO
  • Wauters
  • Wauters
  • prosoccerdata
  • SIG Air Handling